Site de Léonce BOURLIAGUET

Montaigne

 

 

La mongette

 

A Rome

 

A Ostie

 

Ecrivains

 

Chute

 

 

 

 

 

Quand on est né dans la même province que Michel Eyquem de Montaigne, qu’on s’essaie à pratiquer la philosophie et qu’on apprécie tout particulièrement le français du XVIe, il est inévitable que vos lectures vous portent vers Montaigne. C’est ce que fit très tôt Léonce Bourliaguet qui tout au long de sa vie aimait à revisiter le maître dont il s’imprégna au point de s’imaginer le côtoyant. Or il exista dans l’entourage de Montaigne un personnage qui ne laissa à la postérité ni nom ni visage, à savoir le valet chargé de tenir le journal de Monseigneur de Montaigne pendant la première partie de son voyage en Italie de 1580 à 1581.

La tentation fut trop forte pour Léonce Bourliaguet qui se glissa dans la peau de ce valet en prenant le nom de Gelin Sever et partit sur les routes à la suite du futur maire de Bordeaux. Outre le Journal de voyage en Italie qu’il tenait sans doute sous la dictée de Montaigne, Gelin rédigeait son propre diaire auquel il faut reconnaître très présente une qualité bien rare chez le maître : l’humour…