Site de Léonce BOURLIAGUET

 

Epouvantails

 

 

Graine d’étoile

 

Le jaune d’œuf

 

Le veilleur de nuit

 

 

 

 

Léonce Bourliaguet éprouvait une fraternelle affection pour ces simulacres d’hommes et de femmes que sont les épouvantails. Il les rencontrait au cours des tournées d’inspection qu’il faisait à pied et leur aspect loqueteux et misérable éveillait en lui une commisération franciscaine qui lui inspira une douzaine de contes.