Site de Léonce BOURLIAGUET

Diables et diablotins

 

 

Caquerolle

 

La tasse de lait

 

Le saut du diablotin

 

 

Modillon église Saint Martin Brive Corrèze

 

 

Le diable apparaît en tant que personnage dans plusieurs contes de Léonce Bourliaguet. Plus que le mal et la méchanceté, il y représente la bêtise et la stupidité. Ses stratagèmes sont voués à l’échec et se retournent souvent contre lui.  Bref, il n’est pas très malin… Pas plus d’ailleurs que ne le sont les diablotins, ses disciples et serviteurs qui sont la forme naïve du maître. Pourtant cette bonhommie laisse parfois filtrer une conception autrement profonde du diable, comme par exemple dans « la lanterne magique », le diable, qui croit qu’on ne le voit pas, laisse paraître son vrai visage : les diablotins stupéfaits virent le vrai visage de leur maître, la tristesse profonde du mal et l’incurable désespoir de Satan.

 

Les illustrations sont de l’auteur.